RÉSIDENCE AUTONOMIE SIMON ROUSSEAU À FONTAINES-SUR-SAÔNE

PATRIMOINE XXème

Construite grâce à un don en 1891, la résidence Simon Rousseau a toujours joué un rôle d’hébergement social. Celui-ci a cependant évolué au fil du temps et de l’histoire pour devenir tantôt hospice, hôpital, puis maison de retraite publique. C’est cette L’histoire et les différentes occupations de la fondation Simon Rousseau qui ont fortement influencé son développement architectural, amenant aujourd’hui à une composition hétéroclite – entre le bâtiment original caractéristique du début du siècle, et une extension construite sur les archétypes de l’architecture post-moderne des années 80.

Notre projet vise à redonner une cohérence à l'ensemble du site malgré la pluralité des architectures et époques de construction, en utilisant le « déjà-là » :

- Simplifier les volumes lisibles en supprimant les éléments architecturaux non utiles ou bloquant l’apport de lumière et venant brouiller la lecture des volumes principaux : démolition de la cuisine, des escaliers extérieurs, appentis...

- Recentrer le projet d'ensemble selon un axe de composition central perceptible sur le bâtiment historique, qui est repeint selon sa teinte originelle.

- S’approprier le bâtiment des années 80 par la mise en valeur de la trame constructive rigoureuse, exprimée en façade et en plan dans la composition de nouveaux logements.

- Créer une extension venant s'intégrer au projet paysager dans un langage simple et ne venant pas concurrencer la lecture des deux époques de constructions - par un volume sobre en béton banché, s’insérant finement entre les 2 bâtiments existants pour y loger un accueil traversant, habillé de bois et baigné de lumière.